Repérez les signes du Burn Out

May 12, 2015

Dans un excellent article paru dans Psychologies.com :  c'est ici

 

Il est précisé que 6 facteurs de risque précipitent le Burn Out. Pour repérer ces signes, il m'a paru intéressant de développer ce que signifient ces facteurs :

 

1 - le conflit de valeurs, l'éthique :  Les valeurs constituent notre système de références, notre grille de lecture. C'est un cadre à nos actions. Lorsque ce système est trahi, bafoué, nous nous sentons d'abord agacé, puis contrarié, puis au fur et à mesure de la fréquence et l'intensité de ce conflit cela nous fait bondir, nous met en colère, en pétard, nous ravage, nous met à plat, à la limite du choc post-traumatique. Connaissez-vous vos valeurs? 

 

2 - le manque de reconnaissance  : Derrière ce manque, il y a ce besoin que nous avons d'être reconnu, connaissez-vous la pyramide de Maslow ? Tant qu'un besoin n'est pas satisfait, il crée une tension, et la motivation pour faire cesser cette tension. Recevoir des signes de reconnaissance est viscéral, intemporel pour l'être humain. Elle renvoie à la confiance que l'on met en vous, et donc à la construction de votre estime sociale. Etes-vous satisfait dans votre travail? Faites-vous un travail utile, visible et apprécié ? 

 

3 - le sentiment d'injustice : Quand les efforts ne sont pas récompensés, nous crions à l'injustice et la colère s'installe. Avez-vous un sentiment d'injustice? Vous sentez-vous victime?

 

4 - le manque de contrôle : Selon la théorie de l'auto-détermination, nous avons trois besoins psychologiques innés : être compétent, être autonome et entretenir des liens. Cette perte d'autonomie c'est-à-dire être privé du contrôle de la façon dont on travaille, ne plus être en mesure de décider ou de prendre des initiatives dans son travail est un important facteur de stress. Etes-vous suffisamment autonome dans votre travail ?

 

5 - la surcharge de travail : Selon l'agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail, "beaucoup de salariés se plaignent d'une intensification de leur charge de travail physique (ce qu’il faut produire), cognitive (ce qu’il faut mémoriser pour agir) et psychique (ce qu’il faut prendre sur soi)." Avez-vous le sentiment d'être débordé ? de ne plus pouvoir faire face, ne plus vous en sortir face aux exigences de votre activité?

 

6 - le délitement du collectif et du soutien : Christina Maslach explique que le délitement des relations et du soutien au travail est un des facteurs de risque du burn out. D'après Adrien Chignard (sens et cohérence) "Dans les organisations matricielles on travaille en mode projet, on a certes un supérieur hiérarchique mais deux difficultés peuvent se présenter : le manque de proximité géographique de la hiérarchie : ...apporter un soutien opérationnel et émotionnel est complexe dans les relations à distance...et le management fonctionnel : ...le sujet travaille la majeure partie de son temps avec un manager qui n’est pas le sien et qui ne prendra pas nécessairement partie dans son évaluation de fin d’année. Vous sentez-vous suffisamment soutenu par votre boss? 

 

Les tests pour le détecter :

Faites-le test de Psychologie.com*:  c'est par là

Un 2ème test (échelle MBI) : c'est là  élaboré par Christina Maslach

Posez-vous ces questions, et agissez-vous. Je peux vous être utile dans ce repérage et cette prise de conscience.

 

 *Test réalisé par Catherine Maillard avec le Dr François Baumann, auteur de “Burn out, quand le travail rend malade” (Ed Josette Lyon).

Please reload

Recent Posts

September 12, 2017

May 4, 2017

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Follow Me
  • Viadeo_favicon_300dpi_RGB
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • w-facebook
  • Twitter Icône sociale
  • White LinkedIn Icon

Discuter de votre prochaine

étape? c'est par ici : 

calendly.com/beactivevous
 

©2017 -Mentions légales
 

Assumer son ambition,

en finir avec le syndrome de l'imposteur

Inscrivez-vous pour recevoir mon guide gratuit et mon infolettre